Se défendre et se protéger aux meilleurs prix

EURO PROTECTION DISTRIBUTION, est une société FRANCAISE spécialisée dans la distribution et la fabrication de produits de défense. Notre vocation est de proposer des solutions afin de se protéger et de se défendre grâce à des solutions techniques fiables et aux meilleurs prix.

En effet, il n’est pas nécessaire de payer des prix élevés pour bien se protéger.
Pour vous nous négocions les meilleurs tarifs auprès des meilleurs fabricants du monde.

 

1 cambriolage se produit toutes les 1.5 minutes et 985 cambriolages par jour.

Combien de cambriolages en France en 2013 ?

Selon l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP), le nombre des vols commis aux domiciles des particuliers et dans les entrepôts a une nouvelle fois augmenté en 2013, de 7,2 %, en zone police sur un an.

2013:  hausse de 6,4 % (par rapport à 2012) des cambriolages en zone police (urbaine) et de 4,7 % en zone gendarmerie (rurale). Les cambriolages dans les habitations principales ont respectivement augmenté, dans ces mêmes zones, de 7 % et de 1,3 % et ceux des résidences secondaires de 10 % et 17,7 %.

Les gangs et mafias de l'Est représentent plus de 30% de ces cambriolages ! "L'explosion des cambriolages (...), la montée du sentiment d'insécurité, oui, est liée à des réseaux qui viennent de l'Est de l'Europe et des Balkans, qui écument notre pays en s'installant parfois durablement en France", a affirmé Manuel Valls, le ministre de l'intérieur, en janvier 2014.

Les cambriolages de résidences principales ont bondi de 11,3 % dans la même période dans les secteurs ruraux et périurbains contrôlés par la gendarmerie nationale. Soit,  23.300 cambriolages de plus en 12 mois!  

Les cambriolages, de résidences secondaires notamment, et les vols ont continué d'augmenter en France en 2013 comme en 2012, m 

Les chiffres du cambriolage en France

Récapitulatif : 382 000 en 2013 , 359 500 en 2012 et 323 000 en 2011

Les cibles préférées des malfrats : les habitations de particuliers. Ainsi, près de 180 000 appartements ou maisons ont été visités l'année passée. Mais le phénomène le plus inquiétant, c'est l'explosion des home-jackings, des vols violents commis alors que les gens sont chez eux. La répression s'organise pour contrer ce fléau. Des brigades anti-cambriolages ont ainsi été créées dans chaque département et la justice se montre de plus en plus sévère. La contrepartie de cette situation : l'inflation du business de la sécurité.

La délinquance générale "a baissé de 0,34%" en France en 2011, par rapport à 2010, s'est félicité le ministre de l'Intérieur (Claude Guéant), soulignant, à moins de 100 jours de la présidentielle 2012, qu'il s'agissait de la"neuvième année consécutive" de baisse. Par rapport à 2002, cela représente une "baisse de 16,47 % soit de 678.000 faits", a insisté Claude Guéant, rappelant lors de son point presse que depuis la même année, "la population française a augmenté de 3.200.000 habitants". Cette légère baisse générale cache toutefois quelques points noirs, au premier desquels la forte hausse des cambriolages.



Type de cambriolages enregistés par la police nationale ou par la gendarmerie nationale en France de  2007 à 2012

 source : Etat 4001 annuel, DCpj, Traitement ONDRP 

Le cambriolage est un fléau d’autant plus grave qu’on remarque une augmentation significative des intrusions alors que les occupants sont présents dans l’habitation : c’est la technique du home jacking.

Le home jacking se pratique généralement la nuit et ne dure que quelques minutes.  Expérience particulièrement traumatisante, les assaillants profitent généralement de l’effet de surprise pour se faire indiquer sous la menace les biens précieux et repartent très vite avec leur butin.

Que faire pour se protéger des cambriolages ?

Voici les réponses du Ministère de l'intérieur :

  •  Equipez votre porte d'un système de fermeture fiable, d'un viseur optique, d'un entrebâilleur.

  • Protégez vos fenêtres et ouvertures à l'aide de volets, grilles, barreaux. Un système d'alarme peut toujours être utile.

  • Fermez votre porte à double tour lorsque vous êtes chez vous.

  • N'inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clés.

  • Ne laissez pas vos clés sous le paillasson ou dans la boite à lettres.

  • Laissez un double chez une personne de confiance.

  • Changez votre serrure si vous avez perdu vos clés.

  • Placez vos bijoux et valeurs en lieux sûrs (les piles de linge sont les cachettes les plus connues).

Certains cambrioleurs utilisent des signes de reconnaissance tracés au stylo, au crayon ou à la craie. Si vous voyez de tels signes, recopiez-les sur un papier, effacez-les et parlez-en aux policiers ou aux gendarmes de votre secteur.

Cambriolages -  Que faire en cas d'absence durable ?

Avisez vos voisins ou le gardien de la résidence.

Votre domicile doit paraître habité : demandez que l'on ouvre régulièrement vos volets.

Signalez votre absence au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie : dans le cadre des opérations " Tranquillité vacances ", une tournée de surveillance sera alors mise en place.

Faites suivre votre courrier ou faites le prendre par une personne de confiance : une boîte à lettres débordante de plis révèle une longue absence.

Ne laissez pas de messages sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence ou transférez vos appels si vous le pouvez.

Où se déroulent les cambriolages ?

En tête du classement des départements préférés des cambrioleurs, on trouve la Guadeloupe. Avec un taux de 6,5 cambriolages pour 1.000 habitants, elle précède d’un cheveu le Vaucluse (6,4 pour 1.000 habitants). De manière générale, les départements d’outre-mer sont parmi les plus exposés au risque de cambriolage. La Guyane affiche ainsi une statistique de 6 pour 1.000 habitants. Concernant le France métropolitaine, le sud-est est particulièrement touché par les affaires de cambriolages d’habitations principales.

Criminalité

67.075 : C'est le nombre de personnes incarcérées en France le 1er janvier 2014
(soit 50.500 condamnés et 16.600 prévenus)

 665 : C'est le nombre de meurtres déclarés en France en 2012

  • Aucun produit mis en avant à l'heure actuelle.

Fabricants